Un enfant malade peut-il être accepté par la crèche ?

Un enfant malade peut-il être accepté par la crèche ?

La crèche est le meilleur mode de garde qui existe. Elle accueille en journée les enfants âgés de deux mois à trois ans. Ce qui est indispensable pour les parents qui travaillent. Or, l’apparition d’une maladie chez un enfant peut chambouler le quotidien de la garde. Dans ce cas, le mieux c’est de le garder à la maison, le temps qu’il guérisse. Toutefois, ce n’est pas toujours possible. Surtout pour les parents qui ont de lourdes responsabilités professionnelles. De plus, les professionnels de la petite enfance peuvent refuser l’accès à la crèche à l’enfant malade. Cela dépend de sa maladie. Découvrez tout à ce sujet dans cet article.

Est-ce que la crèche accepte les enfants malades ?

Désormais, la loi autorise les crèches à accepter les enfants souffrant d’une gastro-entérite, d’une conjonctivite ou de la varicelle. Or chaque creche lyon a ses propres principes concernant l’acceptation d’un enfant malade. En général, cela dépend de sa maladie et de son état. Si, par exemple, l’enfant ne se sent visiblement pas bien, il est préférable qu’il reste chez lui. De même s’il a beaucoup de fièvre. Dans ces cas, il est recommandé qu’un membre de la famille le garde à la maison. En revanche, s’il s’agit d’un petit rhume, il peut venir en crèche.

En outre, il y a beaucoup d’enfants dans les crèches. Un enfant malade peut ainsi transmettre sa maladie aux autres. Donc, pour le bien des autres enfants, il vaut mieux que ce premier reste à la maison.

Il faut également savoir que certaines maladies contagieuses entraînent une éviction obligatoire de la crèche. Elles sont considérées comme étant graves, pouvant ainsi menacer la bonne santé des enfants. Il s’agit des maladies suivantes :

  • L’angine à streptocoque,
  • La scarlatine,
  • La coqueluche,
  • La diphtérie,
  • La gale,
  • La méningite,
  • La teigne,
  • La typhoïde,
  • L’hépatite A et E,
  • L’impétigo,
  • Les oreillons,
  • La rougeole,
  • La tuberculose…

Depuis un certain temps, il y a également le COVID-19. Il fait partie des maladies contagieuses entraînant une éviction. Il peut même donner lieu à la fermeture d’une crèche si le nombre de cas s’accroît constamment. Cela étant essentiel pour limiter la propagation du coronavirus.

Concernant les maladies chroniques, les parents doivent rédiger un projet d’accueil individualisé pour que leur enfant soit admis en crèche. Cela concerne les enfants qui souffrent d’asthme, d’allergies ou de diabète. Le projet doit ainsi détailler clairement le traitement à administrer. De même que les mesures à prendre en cas d’incidents liés à la maladie.

A part les cas d’éviction obligatoire, il faut prendre en compte l’état de l’enfant malade ainsi que son confort. Au final, la décision de l’accepter ou non revient au directeur de la crèche.

La varicelle entraîne-t-elle une exclusion de la crèche ?

La varicelle n’apparaît pas dans la liste des maladies contagieuses entraînant une éviction de la crèche. En fait, elle ne donne pas nécessairement lieu à une exclusion. Tout dépend de son intensité. Si elle nécessite des soins (fièvre, forte éruption, baisse de l’appétit), il vaut mieux garder l’enfant à la maison. Mais en général, les crèches acceptent les enfants souffrant de varicelle. Ainsi, les autres enfants seront également contaminés. En effet, il est préférable d’être atteint de la varicelle dès l’enfance. Elle peut devenir assez dangereuse une fois adulte.

La décision d’éviction et de retour en crèche se fait uniquement sur avis médical

Certains parents pensent qu’une ordonnance permet la réadmission de leur enfant en crèche. Ce n’est pas du tout le cas. En fait, pour les collectivités, une ordonnance n’est ni une pièce justificative, ni un argument permettant la réadmission d’un enfant. Seul un avis médical permettra à ce dernier de retourner en crèche après avoir été malade. C’est aussi le cas pour son éviction.

Pour les maladies qui ne nécessitent pas d’éviction, un enfant malade peut fréquenter la crèche. Toutefois, ce n’est pas conseillé de le faire durant la phase aiguë de la maladie.

En tout cas, la décision d’admission d’un enfant malade est prise au cas par cas. Et c’est au directeur de la prendre.

Comment prévenir la contagion des maladies infantiles ?

Obtenir une place en creche lyon est un véritable parcours du combattant. C’est pourquoi en avoir une est un grand privilège pour tous les parents qui travaillent. Pourtant, les crèches accueillent déjà le plus d’enfants possible pour éviter les longues listes d’attente. Certains établissements accueillent même jusqu’à 60 enfants. Au vu de ce grand nombre, on peut dire que les crèches sont très fréquentées. De ce fait, les germes sont constamment présents. Ce qui explique la contagion rapide de certaines maladies. Toutefois, cela peut être limité en respectant bien les règles d’hygiène de base. Il faut alors se laver les mains régulièrement. Cela concerne tant les enfants que le personnel de la crèche. Il faut également nettoyer très régulièrement chaque pièce ainsi que tous les objets qui s’y trouvent. En outre, si un enfant est malade en crèche, il faut éviter qu’il soit en contact avec les autres enfants.

 

AdminEcole

AdminEcole

Related Posts

Conseils pour dormir avec un nouveau-né

Conseils pour dormir avec un nouveau-né

L’importance de nourrir vos enfants avec du bio

L’importance de nourrir vos enfants avec du bio

Quelle nourriture pour un enfant de 1 ans ?

Quelle nourriture pour un enfant de 1 ans ?

Comment pousser ses enfants à se brosser les dents ?

Comment pousser ses enfants à se brosser les dents ?

No Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *